Allaitement PART II

avril 28, 2018
Daniela Martins

Vous l’aurez compris ce début d’allaitement n’a pas été une partie de plaisir…
La suite je vous la raconte maintenant :

L’équipe médicale à tout mis en œuvre pour que je réussisse mon allaitement, pour que je ne lâche rien, au point de me laisser 1 jour de plus à la maternité. L’équipe croyait dans mon allaitement et je me sentais accompagnée, soutenue dans cette épreuve difficile. Avec les hormones, je pleurais pour un oui, pour un non. Je pleurais même parce que je trouvais ma fille sublime hahaha c’est vous dire mon état !

La première semaine, j’étais à la limite de l’engorgement. C’était un cercle vicieux : mes seins était tellement pleins que E. avait du mal à les prendre, et moins elle les prenait (ce qui ne les vidait pas), plus ils s’engorgaient. J’avais si mal…

Aux pleurs de ma fille, qui était incapable de prendre les mamelons dû à ce même engorgement, je répondais moi-même par des pleurs, je demandais aux infirmières des biberons de lait en poudre. L”angoisse de voir ton enfant ne pas prendre voir perdre du poids tu connais ?

Nous voilà rentrés à la maison au bout de 5 jours. Je remercie toutes ces sages femmes extraordinaires de m’avoir soutenu autant. Malheuresuement elles avaient parfois des méthodes qui se contredisaient et cela ne m’avait pas aidé. Il était temps pour moi/nous de me débrouiller seule (Ou presque).

Chez Nous

Contrairement à certains je n’avais pas hâte de rentrer à la maison, j’avais peur de l’échec, et l’échec, je n’aime pas !
(C’est mon côté Bélier à fond ça ;) )
Me voilà donc à la maison avec mes nénés qui ressemblaient à des cailloux, et des tétons avec crevasses car bébé insistait, n’arrivant pas à prendre le lait. Désolée les futures Mamans, mais ici ont se dit tout ! Quand j’étais à la maternité j’avais pris de l’avance et contactant ma Sage Femme spécialisée en lactation pour qu’elle vienne nous voir à la maison, vous savez celle qui m’a donné des cours d’allaitement.

Coup de bol elle pouvait venir le jour de mon arrivé à la maison. Son diagnostic n’était pas bon, jusque là rien de nouveau . Je voulais juste qu’elle m’aide, qu’elle me trouve des solutions.

Sa 1ère question fût :
-”vous continuez l’allaitement avec de telles crevasse ?”
- “oui”
- “mais personne devraient allaiter avec de telles crevasses ! Il faut réparer tout ça”

De là, elle a commencé par me masser les seins et m’a enlevé pas mal de Lait, je me souviens, ce massage me faisait un bien fou. J’avais limite la fameuse larme du bonheur LoL. Avec le Lait qu’elle sortait, elle imbibait des compresses pour me faire un genre de pensement sur l’un des mamelons qui était clairement plus abimé et douloureux que l’autre. Ces fameux pensements de Lait Maternel, c’est miraculeux.

Recette du pansement de LM (Lait Maternel) : une compresse imbibée de lait maternelle à appliquer sur le mamelon à soigner, un carré de plastique cellophane par dessus pour maintenir et isoler la compresse, puis le soutien-gorge. Changer la compresse toute les 4h.

Je peux vous dire que j’ai testé des crèmes et AUCUNE n’était efficace comme le pansement de lait maternel (dans mon cas).

Ma sage femme d’allaitement est repartie en me laissant une ordonnance avec des antibios, si jamais mon engorgement ne s’améliorait pas et une ordonnance pour louer une machine à tirer le lait.

Pendant une semaine je n’ai allaité E. que sur un sein, l’autre se “reposait, se soignait” avec des pansements de LM que je changeais 2/3 fois par jour. Pour vider le sein au repos, aide de la machine à tirer le lait, pas le choix. Une sacrée organisation…Cette semaine là fût très rude aussi/encore, la nuit on pouvait atteindre les 30 degrés dans la chambre (Paris était en pleine canicule en été 2016). Quand je l’allaitais je transpirais tellement… c’était un mélange de douleur, de crainte de la mettre au sein et de chaleur. Chéri était à côté, il me vaporisait de l’eau sur le visage et tentait de me rassurer autant qu’il pouvait. Parfois / souvent je pleurais…

To Be Continued…

je pensais écrire cet article en 2 fois, finalement je vais l’écrire en 3. Le 3ème article sera pour vous donner mes conseils, mes astuces pour surmonter les éventuels soucis liées à l’allaitement ;)

 

Enjoy,
Daniela M.


  1. Nebi Nebiboo dit :

    Quel histoire ça me replonge 17 mois en arrière

Laisser un commentaire

loading..